Loading

Comment lutter contre les rats dans votre habitat ?

Bien qu’il existe d’innombrables espèces de rongeurs, terrestres ou semi aquatiques, le rat reste malgré tout le rongeur le plus connu par tous. Certaines personnes ont même tendance à penser uniquement aux rats dès qu’ils entendent parler de rongeurs.

Les rats sont omniprésents dans nos vies au quotidien, le moins que l’on puisse dire est que vous connaissez des choses sur ces petites bêtes. Cependant, on n’est jamais trop agiles face à ces derniers qui peuvent devenir nocifs à un certain point, on les appelles alors des nuisibles.

Les différentes espèces de rats

Comme nous l’avons dit, les rongeurs sont regroupés sous de nombreuses classifications. Le mode de vie de ces rongeurs peut largement varier selon sa géolocalisation. Certains vivent mieux sous la neige et portant d’autres espèces se sont adaptés à vivre dans les continents particulièrement chauds.

Mais ici nous allons mettre en exergue le cas des deux principaux rats qui sont familiers de nos jardins et maisons. Il s’agit du rat brun et du rat noir. Aussi connu sous le nom de Surmulot ou Rattus Norvegicius, le rat brun est une des espèces de rats les plus connus et les plus présents en métropole. Rat d’égout à l’origine, il arrive aussi qu’on l’appelle rat gris afin de ne pas le confondre avec le rat noir.

En analysant son nom, on pourrait presque croire que cette espèce de rat provient de la Norvège mais cela est bien trompeur. Les rats surmulots proviennent en faite du Japon, de la Chine et d’Asie. Le rat noir quant à lui est une espèce de rats particulièrement nocturnes, ils sont aussi appelés Rattus. Bien que ces deux principaux types de rats possèdent des points en commun, ils sont également divisés par de nombreux paramètres, par leurs habitudes, en passant par leurs mode de vie en terminant par leur alimentation.

L’habitation des rats

Les rats sont présents dans toutes les villes, cependant, nous venons de voir que le rat brun comme le rat noir possède des modes de vie assez différents. Parlons d’abord du rat brun ou le rat surmulot.

C’est un animal social, il préfère vivre en colonie, de plus, le rat brun est très mauvais grimpeur. Vous n’allez donc jamais le rencontrer dans votre grenier ou dans votre jardin. Il préfère apprivoiser les parties basses de la maison, il apprécie aussi particulièrement les réseaux de canalisation, d’où il est classé comme rat d’égout.

Le rat brun préfère aime l’humidité. Il se met à proximité d’un point d’eau quand il décide de se construire un habitat. Découvrez l’annuaire des entreprises de lutte anti nuisibles , le site web regroupe des professionnels de lutte anti nuisibles dans toute la France.

Concernant le rat noir, il se trouve plutôt dans les champs, les conditions y sont donc favorables à leur développement. Ainsi, ce sont de véritable nuisibles qui peuvent entraîner de sérieux dommages aux plantations, aux réserves alimentaires domestiques ou des magasins. Ces rats nuisibles pour l’homme vivent également dans les étages supérieurs des bâtiments, ce sont de très bons grimpeurs. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est aussi appelé rat de grenier. Très agiles, les rats noirs s’adaptent bien à nicher en hauteur et dans toutes les parties supérieures des bâtiments. En plein air, ils peuvent même devenir arboricoles et grimper en haut des arbres.

La morphologie des rats

La morphologie est un paramètre important dans la vie d’un rat. Non seulement parce que les habitudes des rats dépendent de celle-ci mais également parce que la localisation des rats, dans une maison peut varier en fonction de la forme de son corps et de ses membres.

Toutefois, le rat brun est particulièrement caractérisé par un museau plus biseauté que celui du rat noir. Il est aussi doté de plus petits yeux et de plus petites oreilles. Par contre, sa silhouette est plus élaborée par rapport à celle du rat noir. Et enfin, le rat brun possède une queue plus courte que son corps tout en sachant que son corps mesure environ 25 centimètres de long. Il s’agit en effet d’un rongeur trapu de la même famille des Muridae.

Le rat noir quant à lui possède un museau plutôt pointu prenant une forme triangulaire. Ses yeux sont plus gros et ses oreilles sont minces, mobiles, et translucides. Sa silhouette est plus fine que celle du rat brun et sa queue gris foncé est écaillée et plus longue que son corps. Ses pattes antérieures sont dotées de quatre doigts alors que ses pattes postérieures en possèdent cinq.

Lutter contre les rats

Comme il s’agit de rongeurs sauvages et dangereux, on ne peut s’attendre qu’à des dégâts matériels venant de ces petites bêtes qui peuvent devenir très désagréables. Ils s’en prennent à vos objets préférés et il n’y a plus rien à faire pour ensuite les récupérer. Réussir sa campagne de lutte contre les rats est alors indispensable afin d’éviter tous risques de contact de différents virus et de maladies portés par les rats.

Avant tout il importe de reconnaître le type de rat qui existe dans votre maison. cela vous permettra d’agir efficacement dans votre campagne de lutte. Il vous faudra alors observer les différentes traces de déjections ainsi que les habitudes des rats existants. Si les dégâts sont à l’intérieur, vous pouvez opter pour les appâts chimiques ou les pièges mécaniques.

Pour les dégâts extérieurs, procédez plutôt avec les blocs et les pâtes chimiques, qui sont plus résistants à l’humidité. Concernant les produits, vous pouvez toujours choisir entre les anticoagulants de la « première » ou de la « deuxième » génération. Vous pouvez donc décider de la manière dont vous désirez éliminer les rats de votre jardin ou de votre maison et aussi anticiper la pénétration d’autres espèces nuisibles dans votre habitat.